Les Polymères

Card Set Information

Author:
ingemateriaux
ID:
10782
Filename:
Les Polymères
Updated:
2010-03-16 11:28:31
Tags:
Projet Matériaux
Folders:

Description:
PAS
Show Answers:

Home > Flashcards > Print Preview

The flashcards below were created by user ingemateriaux on FreezingBlue Flashcards. What would you like to do?


  1. La viscosité d'un polymère dépend de:

    (A) Du paramètre d'interaction

    (B) De la taille des chaines

    (C) De la concentration en chaines.
    • Réponse (B) : La viscosité d'un polymère dépend de la taille des chaines et
    • de la concentration en chaines.
  2. Quelle est la variation du facteur de Flory lorsqu'on parle de chaines
    réelles et non de chaine idéales?

    (A) Il est multiplié par 5

    (B) Il n'y a aucune modification

    (C) Il est multiplié par 2
    • Réponse (A) : Le facteur de Flory est l'exposant de
    • N (nombre de monomères) utilisé pour calculer le a longueur d'une chaine polymère.

    • Pour une chaine idéale cet exposant est de ½ alors que pour les
    • chaines réelles il est de 5/2.
  3. A l'aide de quel polymère fabrique-t-on les collants
    principalement?

    (A) Caoutchouc

    (B) Nylon

    (C) Polybutadiène
    • Réponse (B) : C'est à l'aide du nylon, on utilise au moins
    • 85% de nylon.

    Il faut en moyenne 14 kilomètres de fils pour fabriquer un collant.
  4. Quels sont les deux mécanismes de polymérisations?

    (A) Polymérisation simple et polymérisation double

    (B) Ramification et réticulation

    (C) Polycondensation et polymérisation en chaine
    • Réponse (C) : Les deux mécanismes sont la polycondensation et
    • la polymérisation en chaine.

    • La polycondensation est également désignée par le terme «polymérisation par étapes ».
    • La formation de la macromolécule se fait par des
    • réactions de condensation successives entre les fonctions chimiques des
    • monomères di ou polyfonctionnels. La chaîne grossit soit par addition de monomères,
    • soit par additions d'oligomères. Cette polymérisation est longue et peut durer
    • plusieurs heures.

    • Les réactions en chaîne font intervenir un nombre réduit de
    • centres actifs mais ces derniers sont très réactifs. Il s'établit entre 1000 et
    • 10000 réactions primaires pendant la durée de vie d'un radical (0.1 seconde)

    • Les réactions en chaîne se déroulent suivant 3 grandes étapes :
    • Amorçage, propagation et terminaison.
  5. Par quelle méthode peut-on mesurer la taille d'une chaîne
    polymère?

    (A) À l'aide de la RMN

    (B) A l'aide d'un MEB

    (C) Avec une étude rhéologique
    • Réponse (B) :
    • On utilise une étude par résonance magnétique nucléaire
  6. Pourquoi est-il impossible de mélanger deux polymères?

    (A) A cause de l'entropie trop élevée

    (B) Parce que l'énergie du mélange est trop faible

    (C) Il est possible de mélanger deux polymères que s'ils sont
    ramifiés
    • Réponse (A) : Il est impossible de mélanger deux polymères
    • à cause de l’entropie trop élevée.
    • Le seul moyen de les réunir est de les lier bout à bout.
    • On peut ainsi obtenir des polymères par blocs.
  7. Quel est le matériau le plus utilisé en ce début de
    millénaire pour les réseaux de distribution du gaz

    (A) Le polyéthylène

    (B) L'acier

    (C) Le cuivre
    • Réponse (A) : En 2000, le réseau de distribution représente plus de 147 000 km
    • de canalisations dont 53 % en polyéthylène, 37 % en acier,
    • 8 % en fontes ductiles et grises et les 2 % restant essentiellement en cuivre
    • et en plomb.

    On favorise le polyéthylène pour sa légèreté et sa souplesse
  8. Le polyester est obtenu par :

    (A) Polycondensation

    (B).Polyesterisation

    (C) Polymérisation par addition
    • Réponse (A)
  9. La fibre d’aramide (Kevlar) est un
    polymère thermoplastique dont les chaines sont liées par des :

    (A) Liaisons covalentes

    (B) Liaisons de Van Der Waals

    (C) Liaisons métalliques
    • Réponse (B)


    • Les monomères sont reliés entre eux par des liaisons fortes (les
    • liaisons covalentes) alors que les liaisons inter-chaines sont des liaisons
    • faibles (liaisons de VdW).
  10. Qu'est ce qu'un polymère amorphe?

    (A) Des chaines alignées en cristaux ordonnés

    (B) Aucun arrangement
    ordonné des chaines macromoléculaires.

    (C) Un polymère qui ne se dissout pas
    • Réponse (B) : Les matériaux amorphes n'ont pas un ordre établi dans leur structure
    • moléculaire qui les compose et peuvent être comparés à un bol de spaghettis
    • cuits, donc pour les polymères, aucun arrangement ordonné des chaines. Cette
    • catégorie de plastiques amorphes inclut entre autres le polystyrène et le PVC.

    • Certains polymères sont cristallins, parfaitement organisés, mais aucun ne l'est à 100%.
    • Un matériau cristallin ne peut se dissoudre à cause de sa structure très
    • organisée.
  11. La réticulation
    dans un polymère correspond à :

    (A) La création de liaisons chimiques
    entre les chaines

    (B) Un fort taux de cristallinité

    (C) Une conformation possible des chaines
    • Répons (A) :
    • Le premier réseau réticulé a été créé par la société Good Year 1830 par la
    • vulcanisation (création de pont soufré entre les chaines).
  12. Lorsque l’on
    augmente la température sur un élastomère auquel un poids est suspendu, quelle
    est la réaction de celui-ci ?

    (A) Il s’allonge

    (B) Il se rétracte
    • Réponse (B) : La particularité des élastomères est la prépondérance de l’entropie qui amène
    • cette réaction.
  13. Comment
    s’appelle la distance sur cette courbe et a quoi correspond elle ?

    (A) Temps d’écoulement

    (B) Temps de reptation
    • Réponse (B) :
    • Ce temps correspond à la sortie d’une chaine de son tube, après lequel il y à
    • écoulement du polymère (Gille de Gennes)
  14. Pour un même
    polymère, quelle sera l’influence de la longueur des chaines en fonction de la
    température ?

    (A) La variation de la Tg

    (B) La variation de E sur le
    plateau caoutchoutique

    (C) La variation de la Tf
    • Réponse (B) :
    • La longueur des chaines fait varier la valeur de E sur le plateau caoutchoutique,
    • il y a donc variation de la viscosité sur cette plage.
  15. Lequel de ces procédés n’est pas appliqué aux polymères ?

    (A) La co-extrusion

    (B) Le frittage

    (C) Le roto-moulage

    (D) L’injection
    • Réponse (B) : Le frittage est un procédé utilisé dans la mise en
    • œuvre des poudres métalliques
  16. Quel est l’organisation intrinsèque d’un
    polymère transparent ?

    (A) Cristallin

    (B) Semi-cristallin

    (C) Amorphe
    • Réponse (C) :
    • Une organisation cristalline réfléchie la lumière et confère des propriétés
    • opaque aux matériaux. La transparence est donc une caractéristique des
    • polymères amorphe ou faiblement semi-cristallin.
  17. A quoi correspond IP dans un polymère ?

    (A) Indice de polymérisation

    (B) Indice de pureté
    • Réponse (A) :
    • Plus la courbe ci-dessous est étroite plus les chaines ont une valeur
    • semblable.

  18. Lequel de ses polymère n’est pas un polymère
    usuel ?

    (A) Polypropylène (PP)

    (B) Polycarbonate (PC)

    (C) Polyéthylène (PE)
    • Réponse (B) :
    • Avec des propriétés mécaniques largement supérieures, le polycarbonate n’est pas utilisé aussi fréquemment que le PE
    • et le PP car son prix et sa complexité de mise en œuvre sont bien supérieurs.
  19. A quoi correspond Ne dans un réseau polymère ?

    (A) La dispersion de la longueur des chaines.

    (B) Le coefficient d’élasticité des chaines.

    (C) Le nombre d’enchevêtrement des chaines.
    • Réponse (C) : Si Ne est inférieur à N, alors il y a perte de toutes
    • propriétés mécaniques lors du passage à la Tg.
  20. A quel type de polymère cette courbe correspond ?

    (A) Thermodurcissable

    (B) Thermoplastique

    • Réponse (B) :
    • En effet, un thermodurcissable ne possède pas de Tf (infusible par nature).

What would you like to do?

Home > Flashcards > Print Preview