Cambpell Walsh urology chapter 99 Early Detection Diagnosis and Staging of Prostate Cancer complet

Card Set Information

Author:
alissande
ID:
175044
Filename:
Cambpell Walsh urology chapter 99 Early Detection Diagnosis and Staging of Prostate Cancer complet
Updated:
2015-04-14 11:32:24
Tags:
Cambpell Walsh urology chapter 99 Early Detection Diagnosis Staging Prostate Cancer
Folders:

Description:
Cambpell Walsh urology chapter 99 Early Detection, Diagnosis, and Staging of Prostate Cancer
Show Answers:

Home > Flashcards > Print Preview

The flashcards below were created by user alissande on FreezingBlue Flashcards. What would you like to do?


  1. Associer les manifestation suivantes à:
    1- maladie localement avancé
    2- maladie métastatique

    a) coagulation intravasculaire disséminée
    b) diminution du volume de l'éjaculat
    c) hématospermie
    d) oedème des membres inférieurs
    e) fibrose du rétropéritoine maligne
    f) syndrôme paranéoplasique
    g) fracture pathologique
    h) insuffisance rénale par obstruction urétérale
    • a) 2
    • b) 1
    • c) 1
    • d) 2
    • e) 2
    • f) 2
    • g) 2
    • h) décrit comme1 dans le livre mais je crois que ca peut être les deux...

    p.2763
  2. Que signifie la présence de symptôme d'un cancer de la prostate?
    • suggère une maladie localement avancé ou métastatique
    • p.2763
  3. Quels sont les symptôme d'une maladie localement avancée? (4)
    • urinary symptomes
    • ureteral obstruction causing renal failure
    • hematospermie ou diminution du volume de l'éjaculat
    • impotence
    • p.2763
  4. Donner 7 manifestations cliniques d'une maladie métastique.
    • douleur osseuse
    • fracture pathologique
    • anémie
    • oedème des membres inférieurs
    • fibrose rétropéritonéales maligne
    • syndrôme paranéoplasique
    • CIVD
    • p.2763
  5. Quels sont les objectifs du staging suite au diagnostique d'un cancer de la prostate?
    • détermination de l'étendu de la maladie pour aider au décision clinique et au pronostique
    • p.2763
  6. Quelle a été la réduction de la mortalité par cancer de la prostate selon l'étude le programme SEER de 1993 à 2003 et quel % de réduction de maladie à un stage avancé?
    • 32,5% et 75%
    • p.2763
  7. Quelles sont les trouvailles de l'étude ERSPC (European randocmized tiral of prostate cancer screening) et nommer un problème important qui rend difficile l'interprétation des résultats?
    • réduction dans les cancer de haut grade
    • réduction du nombre de cas de maladie locallement avancée ou métastatique
    • réduction de mortalité de 20% avec un suivi de 9 ans
    • pour prévenir 1 mort par cancer de la prostate, on doit screener 1410 hommes et traiter 48 hommes de plus.
    • contamination du bras contrôle par des patients screené, histoire naturelle lente du cancer de la prostate
    • p.2763
  8. Comparer les résultats de l'étude ERSPC (European randocmized tiral of prostate cancer screening) avec PLCO (prostate, lung, colon and ovary trial)
    • ERSPC suivi 9 ans, réduction de 20% de mortalité par cancer de la prostate
    • PLCO suivi 11 ans, pas de différence dans la mortalité par cancer de la prostate
    • p.2763
  9. Quels sont les deux risques du screening du cancer de la prostate par le PSA sur lesquels ont met l'emphase suite aux études ERSPC et PLCO?
    • overdiagnosis
    • overtreatment
    • p.2763
  10. Quelles sont les posistions des organisations suivantes par rapport au dépistage du cancer de la prostate, associer:
    1) the U.S. preventive services task force
    2) American college of preventive medecine
    3) American cancer society et Ameriacn urological association
    4) NCCN

    a) offrir PSA de base à 40 ans et fréquence et follow up à partir des résultats de PSA
    b)dépistage non recommandé pour les hommes de plus de 75 ans, données insuffisante pour déterminer la balance des bénéfices et risques pour les hommes de moisn de 75 ans
    c) screening annuel à partir de 50 ans pour risque moyen et avant si haut rique (histoire familiale, noirs)
    d) recommandation contre le screening de routine via la PSA et le TR, décision partagée pour les hommes de plus de 50 ans avec un espérance de vie de plus de 10 ans
    • 1b
    • 2d
    • 3c
    • 4a
    • p.2764
  11. Vrai ou faux?
    Malgré que le dépistage du cancer de la prostate demeure controversé, les hommes qui se présente pour un examen périodique devraient être avisés de la disponibilité du test du PSA pour qu'ils puissent prendre une décision éclairer sur le fait d'être dépisté ou non.
    • Vrai
    • p.2764
  12. Quel impact la valeur du PSA a sur la valeur prédictive positive du TR pour le dépistage du cancer de la prostate?
    • améliore la valeur du VPP
    • (4-11% si PSA 0-2,9, 33-89% si PSA 3-9,9)
    • p.2764
  13. Quel méthode de dépistage donne les meilleurs taux de détection du cancer de la prostate?
    a) PSA seul
    b) TR seul
    c) PSA et TR
    • c) PSA et TR, ces test sont complémentaires car ils ne détectent pas toujours les mêmes cancers, donc il est recommandé de les faire en combinaison (donc md de famille qui ne font plus les TR à cause du PSA sont dans le champ ou se cherchent juste une excuse pour pas faire de TR...)
    • p.2764
  14. Nommer des facteurs qui influencent le taux de PSA. (15)
    • Âge
    • race
    • volume prostatique
    • androgènes
    • obésité
    • utilisation de statine
    • cancer de la prostate
    • HBP
    • prostatite
    • massage prostatique
    • biopsie prostatique
    • RTU (manipulations)
    • TR (mais la modification entre dans la marge d'erreur de la méthode de détection du PSA donc pas significatif)
    • éjaculation incertain
    • 5 alpha-réductase inhibitors
    • traitement du cancer de la prostate (LHRH, orchidectomie, rxtx, PR)
    • p.2764-2765
  15. À quel moment de la vie la PSA devient-elle détectable chez l'homme?
    • à la puberté
    • p.2764
  16. Vrai ou faux
    Ce ne sont pas tous les hommes avec une maladie prostatique qui ont une élévation de leur taux de PSA.
    • Vrai
    • p.2764
  17. Associer:
    1)Finastéride (Proscar)
    2)Dutastéride (Avodart)

    a) inhibiteur type 2 5alpha-réductase
    b) inhibiteur type 1 et 2 5alpha-réductase
    • 1-a
    • 2-b
    • p.2764
  18. De quelle proportion par rapport au Proscar le propcesia diminue-t-il la PSA
    • Même proportion que Proscar
    • p.2764
  19. Par quel chiffre devrait-on multiplier la valeur de la PSA d'un patient traité par 5 alpha réductase après 1, 2 et 7 ans de traitement?
    • 1=2X
    • 2=2,3X
    • 7=2,5X
    • p.2764-2765
  20. À quelle protéine est liées la PSA?
    alpha 1 antichymotrypsin

    p.2765
  21. Vrai ou faux
    La probabilité de détecter un cancer de la prostate à la biopsie augmente directement au travers du spectre complet des taux de PSA.
    • Vrai
    • p.2765
  22. Que doit-on faire avant de faire une biopsie de la prostate lorsqu'on a une valeur de PSA élevée?
    • Contrôler la valeur de PSA
    • p.2765
  23. Quelle est la valeur à partir de laquelle on doit faire une biopsie de la prostate?
    • Controversé car risque sur tout le spectre des valeurs de PSA. Souvent 4 pris comme valeur mais maintenant plusieurs cliniciens prennent une valeur plus basse (2,5-3)
    • p.2765
  24. Quelle est l'utilité de la valeur de la PSA en lien avec sa densité?
    • Peut aider à différentier une élévation de la PSA en lien avec L'HBP vs le cancer de la prostate.
    • p.2766
  25. Quelle est la valeur seuil de densité de la PSA pour inciter à faire une biopsie prostatique?
    • 0,15 et plus avec une PSA entre 4 et 10
    • p.2766
  26. Quelle mesure de la densité de PSA serait la plus sensible pour la détection du cancer de la prostate?
    • densité de la PSA ajustée pour le volume de la zone de transition
    • p.2766
  27. Quelle est l'utilité des valeurs de PSA density? (2)
    • aider à conseiller les patients avec une PSA de risque intermédiaire (entre 4 et 10) pour décider si on fait une biopsie
    • aider à conseiller les patients en lien avec une repeat biopsy lorsque la PSA reste élevée de façon persistante.
    • p.2766
  28. Quelle est la différence de valeur de PSA (vélocité) qui est un marqueur spécifique de cancer de la prostate pour un patient avec une PSA entre 4 et 10 (PSA velocity)?
    • 0,75 ng/ml par année
    • p.2766
  29. Vrai ou faux
    Lorsqu'il y a un cancer de la prostate, il y a plus de PSA libre dans le sang.
    Faux, il y a plus de PSA liée à l'alpha1 antichymotrypsine

    p.2766
  30. Vrai ou faux
    Il faut faire attention car la valeur du % de PSA libre est modifiée par la race et la prise de 5 alpha réductase.
    • Faux
    • pas affecté

    p.2766
  31. Quelle est l'utilité de mesurer la PSA libre dans le conseilling des patients pour les bx.
    • Pour les PSA moins de 4, pas clair ce qu'on peut faire avec ça.
    • Pour les PSA entre 4 et 10, si le % de PSA libre est de plus de 25%, il y aurait moins de risque de néo de la prostate

    p.2766
  32. Vrai ou faux
    la PSA complexée et le % de PSA libre sont deux valeurs qui ont une spécificité comparable dans la détection du cancer de la prostate.
    Vrai

    p.2767
  33. Quels sont les critères pathologiques post prostatectomie qui sont les plus prédicteurs du pronostic des patients? (5)
    • grade (gleason)
    • marges
    • extension extracapsulaire
    • invasion des vésicules séminales
    • atteinte des ganglions lyhmpathiques pelviens

    p.2767
  34. Quel % de maladie limité à la prostate est retrouvée en fonction des valeurs de PSA suivantes?
    a) moins de 4
    b) 4 à 10
    c) 10 et plus
    • a) 80%
    • b) 66%
    • c) moins de 50%

    p.2768
  35. Décrire la classification de bas, intermédiaire et haut risque de D'Amico.
    bas risque: ct1 à ct2a, PSA 10 ou moin, Gleason 6 ou moins

    risque intermédiaire: ct2b, PSA entre 10 et 20, Gleason 7

    haut risque: ct2c, PSA plus de 20, Gleason 8-10

    p.2769
  36. Quel est le risque d'être sans récidive de cancer de la prostate à 10 ans post prostatectomie selon les niveaux de risque de D'Amico?
    • bas risque: 83%
    • risque intermédiaire: 46%
    • haut risque: 29%

    p.2769
  37. Chez qui devrait-on faire une scinti osseuse au diagnostique d'un cancer de la prostate?
    • APS plus de 20
    • Gleason 8 à 10
    • stage T3 ou T4

    l'un ou l'autre de ces critères

    p.2769
  38. Chez qui la lymphadénectomie pelvienne bilatérale laparoscopique serait à proposer dans les cas de cancer de la prostate?
    • gleason 8-10
    • extension extraprostatique au DRE
    • PSA plus de 20
    • suspcision de ganglions larges à l'imagerie

    p.2770
  39. Quel est le symtèms de gradation histologique la plus souvent utilisée pour le cancer de la prostate?
    gleason

    p.2770

What would you like to do?

Home > Flashcards > Print Preview