vocabulaire_français

Card Set Information

Author:
corny
ID:
235972
Filename:
vocabulaire_français
Updated:
2013-09-20 05:09:29
Tags:
french vocab vocabulaire français francés フランス語の単語
Folders:

Description:
Vocabulaire français avancé.
Show Answers:

Home > Flashcards > Print Preview

The flashcards below were created by user corny on FreezingBlue Flashcards. What would you like to do?


  1. météorisme?
    flatulence.
  2. valétudinaire?
    maladif.
  3. scolastique?
    scolaire (surtout dans son sens ‘académique’)
  4. favoritisme envers sa famille?
    népotisme (+ favoritisme, clientélisme).
  5. sémiologie?
    • -partie de la médecine étudiant les signes, les symptômes des maladies. (=séméiologie dans ce sens).
    • aussi :
    • -Description spécifique de systèmes de signes particuliers.
    • (=sémiotique pour les deux sens)
  6. catarrhe?
    • -Terme générique par lequel les anciens médecins ont désigné tout écoulement d’un liquide, plus ou moins clair ou épais, par une membrane muqueuse, quelle qu’en soit d’ailleurs la cause.
    • eg ‘Catarrhe pulmonaire.

    -Catarrhe de la vessie…’-(Communément) Gros rhume.
  7. chiite/sunnite?
    • Le sunnisme vient du mot sunna,
    • c'est-à-dire la tradition du Prophète, qui comprend ses paroles, ses
    • actes et ses pratiques. Ils considèrent que le Coran (la parole divine) a
    • été révélé et que l'univers et l'histoire sont prédéterminés. Être
    • sunnite revient davantage à perpétuer mimétiquement la tradition de
    • Mahomet, à travers les législations et pratiques des premiers califes et
    • des compagnons du Prophète dans leur ensemble ; selon ce courant, le
    • cycle de la prophétie s'est clos avec lui. Les chiites affirment
    • également suivre la sunna du Prophète, mais ils rejettent la législation
    • des premiers califes et de certains compagnons, qui a selon eux
    • gravement altéré la véritable sunna du Prophète ; pour eux, celle-ci
    • n'est authentiquement sauvegardée qu'à travers la législation et la
    • pratique de Ali et des imams de sa descendance. Ceux-ci ne jouissent pas
    • de nouvelles révélations, la prophétie étant close avec Mahomet, mais
    • ils connaissent et transmettent ses enseignements. Cette divergence est
    • due à une interprétation différente d'un hadith du Prophète qui invitait
    • les musulmans à suivre « sa sunna et la sunna des califes bien-guidés
    • après lui », les sunnites considérant qu'il s'agit là d'une invitation à
    • suivre les quatre premiers califes et les compagnons dans leur
    • ensemble, les chiites pensant au contraire qu'il s'agit des imams de la
    • descendance de Ali.
  8. agonir?
    accabler qn d'injures, attaquer par des paroles outrageuses.

    • Il s’emploie surtout suivi d’un complément circonstanciel, tel que « de reproches », « d’injures », « de malédictions ».
    • Il m’a agoni de sottises.
  9. rhume de cerveau?
    • (locution nominale)
    • Écoulement nasal et des éternuements répétés, et parfois une conjonctivite.
    • =coryza.
  10. objurgation?
    prière pressante addressée à qn.

    Paroles vives par lesquelles on essaie de détourner quelqu’un d’agir comme il se propose de le faire.

    « Il empoigna Bert par l’épaule, et le secoua vigoureusement, accompagnant ses gourmades d’objurgations irritées et le repoussant avec violence en arrière. » — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908)
  11. gourmade?
    nf. (Familier) Coup de poing sur la figure.
  12. mitochondrie?
    • organite présent dans le cytoplasme
    • qui joue un rôle essentiel dans la respiration cellulaire.
  13. étale?
    • adj.
    • dont le niveau est stationnaire —surtout en parlant de l'eau navigable.

    • (Figuré) Qui ne comporte aucune irrégularité, aucun imprévu, aucun mouvement brusque.
    • « La machine est conçue pour une société paisible, étale, qui dispose de tout son temps. » Antoine de Saint-Exupéry, Pilote de guerre.
    • En parlant de fluctuations : qui n'est ni à la hausse, ni à la baisse.
  14. canasta?
    jeu de cartes d'origine urugayenne.
  15. muscle du cœur?
    • myocarde.
    • étym.:
    • myo-, du grec ancien μῦς (mus) « muscle » et -carde, du grec ancien καρδία (kardia) « cœur ».
  16. raisonnement faux mais en apparence vrai?
    sophisme.
  17. rupture dans la construction syntaxique d'une phrase?
    • une anacoluthe.
    • étym.:

    (1751) Emprunté au bas latin anacoluthon, lui-même emprunté au grec ancien ἀνακόλουθον anakólouthon (« qui n’est pas à la suite de »), composé du préfixe privatif ἀ-(ν) a-(n) et d'ἀκόλουθος akólouthos (« qui suit, qui s’accorde »
  18. panneau de bois ou pierre, peint ou
    sculpté, contre lequel est appuyé l'autel d'une église?
    • un retable.
    • (‘autel religieux’ était la réponse proposée, et interprétée comme correcte)
    • /ʁə.tabl/
  19. catachrèse?
    • nf une catachrèse. Métaphore dont le sens figuré n'est
    • plus perçu comme tel – eg ‘le pied d'un verre’
  20. (À faire)
    • (in wiki catachrèse)
    • Termes onomastiques ou d’origine étrangère 
    • Les vocables qui ont comme origine : un inventeur, un initiateur, ou une spécificité étrangère sont à classer parmi les néologismes (antonomastiques) ou des emprunts et non comme des catachrèses à part entière : poubelle, jacquard, bazar...
  21. lied?
    • poème chanté germanique.
    • un lied, des lieder ou des lieds (réforme ortho. 1900).
    • Ce genre musical est l’équivalent allemand de la mélodie française, bien qu’il y ait de nombreuses différences.
  22. ingambe?
    • qui est alerte dans ses mouvements. = leste, vif.
    • étym.:
    • De l’italien (essere) in gamba « (être) alerte, en bonne santé », littéralement « (être) en jambe ».
  23. phalène?
    • masc ou fém!
    • grand papillon nocturne.
    • Plusieurs espèces de papillons de la famille des géométridés (tous écrits au féminin sur wiki).
    • eg
    • la phalène du bouleau (peppered moth - Biston betularia ou Phalaena betularia):
    • Le phalène, ou épagneul phalène, est une variété de la race de chien épagneul nain continental.
  24. phalantère?
    groupe vivant en communauté.
  25. ataraxie?
    quiétude absolue de l'âme.

    • L’ataraxie (du grec ἀταραξία / ataraxía signifiant « absence de troubles ») apparaît d'abord chez Démocrite et désigne la tranquillité de l’âme résultant de la modération et de l’harmonie de l’existence.
    • L’ataraxie devient ensuite le principe du bonheur (eudaimonia) dans le stoïcisme, l’épicurisme et le scepticisme.
    • Elle provient d’un état de profonde quiétude, découlant de l’absence de
    • tout trouble ou douleur. Cette notion apparaît à l'époque d'Épicure.
    • État mental où l'on n'est pas atteint par ce qui se passe autour de nous, toutes les préoccupations nous semblent étrangères.
  26. muscardin?
    • mammifère rongeur roux de la taille d'une souris.
    • aussi :
    • -un cépage rare qui n'est jamais vinifié seul mais est souvent associé au grenache, au syrah ou encore au mourvèdre. Aussi connu sous les noms de Muscadin et Muscardin Noir.
    • -nom d'un ver à soie desséché suite à une maladie appelée muscardine.
    • -muscardin volant : une espèce de chauve souris.
  27. spermophile?
    • genre Spermophilus.
    • Encore appelé souslik ou écureuil terrestre, un rongeur de la famille des écureuils, aux mœurs terrestres. Spermophile signifie « qui aime les graines », du grec sperma : « graine » et philein : « aimer »
  28. muscadin?
    • jeune élégant excentrique sous la
    • révolution.
  29. oreillard?
    chauve-souris du genre Plecotus, de la famille des Vespertilionidés, à oreilles démesurées et tragus apparent.
  30. tragus?
    • une saillie du pavillon de l'oreille dont le sommet est tourné vers l'arrière et qui protège l'orifice du conduit auditif externe.
    • (autres sens existent)
  31. ornement ajouté à la ligne mélodique?
    • fioriture.
    • de l'ital. fioritura, floraison et par ext. également fioriture.
  32. ladrerie?
    très grande avarice, pingrerie.
  33. dénoncer une personne ou une chose, la
    désigner à la réprobation ou l'indignation de tous (expression)?
    crier haro sur le baudet.
  34. haro?
    (h aspiré)

    • -(Vieilli) Cri de victime pour attirer l’attention, appel au secours.
    • -Cri des chasseurs pour exciter les chiens de chasse.
    • -(Par extension) Clameur pour refuser, renier, rejeter, quelque chose ou quelqu’un.
    • « Haro sur l’huile de palme, accusée de contribuer à la déforestation et d’être nocive pour nos artères. » — (Huile indésirable, dans L’Usine nouvelle n° 3186, du 1er avril 2010)
  35. la bailler belle / bonne à qn?
    • faire croire ou vouloir faire croire à qn une chose fausse.
    • mitoner.
    • « Non : ce que je reproche surtout à l’U.R.S.S., c’est de nous l’avoir baillé belle en nous présentant la situation des ouvriers là-bas comme enviable. » — (André Gide, Retouches à mon "Retour de l’U.R.S.S.", 1937)
  36. byzantin?
    Qui est d’une subtilité excessive, compliqué à l’excès.

    « Des discussions byzantines, des arguties développées autour de questions simples. »

    « Il ne s’agit pas de byzantines subtilités. » — (Claude Hagège, Dictionnaire amoureux des langues, 2009)
  37. oiseux?
    • -qui ne sert à rien.
    • -qui n'ajoute rien à la pensée.
    • -qui par habitude ou par goût ne fait rien, paresseux. (vieilli dans ce sens)
  38. argutie?
    • nf /aʁ.ɡy.si/
    • Du latin argutia (« vivacité piquante dans le langage, expression, grâce, subtilité ») dérivé de arguo (« éclaircir, faire voir »).

    -Raisonnement subtil et vainement minutieux.

    Argutie est un mot péjoratif qui désigne une subtilité excessive d’argumentation dont on use pour pallier la faiblesse, le vide ou la fausseté de la pensée. Dans de rares cas, il peut désigner un raisonnement ingénieux.

    • syn.:
    • diptérosodomie
  39. caque?
    • Une caque est une barrique où l'on presse les harengs salés ou fumés. Par extension, il désigne également un tonneau destiné à d'autres contenus, par exemple de la poudre à canon, du salpêtre ou du suif.
    • Le mot vient du néerlandais kaak = mâchoire, branchie, ouïe. Caquer, c'est ôter les ouïes, préparer le poisson pour le mettre en caques.

    -Le mot caque a un deuxième sens, relié au néerlandais kak (= crotte, merde) et au français caca, et est parfois utilisé dans des expressions relativement vulgaires en remplacement du mot "merde".

    -A l'École royale militaire (Belgique), un Caque est un chef de promotion. Le mot est dérivé de cacique.
  40. cacique?
    mot emprunté au taïno qui peut désigner :

    -Un cacique, est à l'origine, le chef d'une tribu des Caraïbes ou d'Amérique centrale. Par extension, ce mot a été utilisé par les chroniqueurs espagnols du XVIe siècle pour traduire le terme nahuatl « tecuhtli » servant à désigner l'aristocratie aztèque et, d'une manière plus générale, pour désigner les souverains absolus des civilisations précolombiennes.

    • -En politique, le terme cacique renvoie à un mode de gestion politique despotique de notables puissants et potentats locaux.
    • En particulier, le Caciquisme est une caractéristique du système politique mis en place en Espagne entre 1874 et 1931 (la Restauration bourbonienne).

    -Dans le jargon normalien, un cacique désigne l'élève reçu premier au concours de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm. Plus généralement, le terme peut s'employer pour tout normalien reçu premier à un concours, en particulier l'agrégation. L'emploi de ce terme peut être comparé à celui de « major » ou « major de promotion » dans le langage d'autres grandes écoles.

    -Cacique est aussi une marque de rhum fabriquée par Licorerías Unidas, au Venezuela.

    -Cacique est également un alcool distillé à partir de sucre de canne, originaire du Costa Rica localement nommé guaro.

What would you like to do?

Home > Flashcards > Print Preview