CW Urology chapter 10 Infetions of the urinary tract

Card Set Information

Author:
alissande
ID:
281841
Filename:
CW Urology chapter 10 Infetions of the urinary tract
Updated:
2015-04-15 09:50:14
Tags:
CW Urology chapter 10 Infetions urinary tract
Folders:
CW Urology chapter 10 Infetions of the urinary tract
Description:
CW Urology chapter 10 Infetions of the urinary tract
Show Answers:

Home > Flashcards > Print Preview

The flashcards below were created by user alissande on FreezingBlue Flashcards. What would you like to do?


  1. Quels sont les facteurs qui suggèrent une infection du système urinaire compliquée (12)
    • anomalie fonctionnelle ou anatomique du système urinaire
    • être une homme
    • grossesse
    • patient âgé
    • diabète
    • immunosuppression
    • infection urinaire dans la jeunesse
    • utilisation récente d'antibiotiques
    • sonde à demeure
    • instrumentation de l'arbre urinaire
    • infection acquise à l'hôpital
    • symptomes depuis plus de 7 jours au moment de la présentation

    p.258
  2. Nommer 2 exemples de conditions qui rendent le système urinaire fonctionnellement anormal et qui amène à considérer une infection urinaire comme compliquée.
    • maladie rénale qui réduit la capacité de concentration du rein
    • condition neurologique qui altère la capacité de vidange de la vessie

    p.258
  3. Associer:
    1) UTI nosocomiale
    2) UTI acquise en communauté

    a)Enterobacteriacease
    b)Pseudomonas
    c) Enterococcus feacalis
    • 1-b
    • 2- a et c

    p.258
  4. Quelle est le type d'infection bactérienne la plus commun?
    infection urinaire...

    p.259
  5. Quels % des femmes vont faire une infection urinaire dans leur vie?
    Quel % vont avoir besoin d'un traitement antibiotique pour une infection urinaire avant l'âge de 24 ans?
    • 50%
    • 30%

    p.260
  6. Quel % des hommes et des femmes de plus de 65 ans présentent une bactériurie?
    • Femme 20%
    • homme 10%

    p.260
  7. Quel % des infections urinaire nosocomiales sont en lien avec un cathéter?
    80%

    p.260
  8. Quel % des femmes peuvent se débarasser spontanément d'une infection urinaire (sans traitement antibiotique?
    57-80%

    p.260
  9. Vrai ou faux
    Si une antibioprophylaxie pour les infections urinaires est débutées après la deuxième ou tout autre infection subséquente, le 1/3 des femmes vont en bénéficier.
    • Faux
    • le 2/3

    p.260
  10. Le lien entre les infection urinaires non compliquées récidivantes est les éléments suivants est bien démontré:
    a) cicatrices rénales
    b) hypertension
    c) azotémie rénale progressive
    d) toutes ces réponses
    e) aucune de ces réponses
    • e) aucune de ces réponses
    • bien prouvé pour les infectiosn compliqué (obsruction, lithiases infectées, diabète et autres)

    p.261
  11. Est-ce que les éléments suivants sont plus fréquents chez la femme enceinte?
    a)le taux de récidive des infections urinaires
    b)le taux de bactériuries qui progressent vers une PNA clinique
    • a)non
    • b) oui

    p.261
  12. Vrai ou faux?
    Les infections urinaires caurent un morbidité significative mais ne causent pas de domage rénal à moins qu'il y ait des comorbidités de présentent.
    Vrai

    p.261
  13. Quels sont les 3 éléments qui déterminent le succès d'une infection du système urinaire?
    • facteurs de virulance de la bactérie
    • taille de l'inoculum
    • mécanismes de défense inadéquats

    p.261
  14. Quelles sont les trois routes par lesquelles le système urinaire peut s'infecter?
    • ascendant
    • hématogène
    • lymphatique

    p.261
  15. Nommer 3 situations qui augmentent le risque d'infection du système urinaire par voie ascendant.
    • soilage du périné par des selles
    • femmes qui utilise des agents spermicides
    • patients avec cathéter à demeure ou intermittent

    p.261
  16. Nommer trois éléments qui ont un effet antipéristaltique qui pourrait favoriser l'ascension d'une infection urinaire vers le système urinaire haut.
    • grossesse
    • les endotoxines des bactéries gram négatives
    • obstruction urétérale

    p.261
  17. Par quel endroit les bactéries entrent-elles dans le parenchyme rénale pour causer une PNA?
    Via les tubules collecteurs au niveau de la papille rénale

    p.261
  18. Nommer deux situation clinique qui peuvent faire penser qu'un infection du système urinaire est d'origine hématogène?
    • bactériémie à staph auréus à départ oral
    • fongémie à candida

    p.261
  19. Nommer deux situations clinique où le système urinaire peut devenir infecté par voie lymphatique.
    • infection sévère des intestins
    • abcès du rétropéritoine

    p.261
  20. E coli est impliqué dans quel % des infections urinaire nosocomiales et acquise en communauté?
    • nosocomiale: 50%
    • acquise en communauté: 85%

    p.261
  21. Dites si ces bactéries sont plus communes dans les infections urinaires acquise en communauté, nosocomiales ou les deux
    a) E coli
    b) Proteus
    c) Klebsiella
    d) Enteroccocus feacalis
    e) staphylococcus saprophyticus
    f) Enterobacter
    g) Citrobacter
    h) Serratia
    i) Pseudomonas aeruginosa
    j) Providencia
    k) Staphilococcus epidermidis
    • a) les 2
    • b) com
    • c) les 2
    • d) les 2
    • e) com
    • f) noso
    • g) noso
    • h) noso
    • i) noso
    • j) noso
    • k) noso

    p.261
  22. Nommer 3 germes plus souvent associé avec des infections urinaire chez des patients proteur de sonde à demeure ou sous kt intermitent.
    • Gardnerella vaginalis
    • mycoplasma species
    • ureaplasma urealyticum

    p. 261
  23. Quel germe cause 10% des infections urinaires basses chez les jeunes femmes sexuellement actives?
    S. saprophyticus

    p.262
  24. Quand doit-on suspecter une infection urinaire à bactéries anaérobiques.
    Quand un patient a des symptômes irritatifs de la vessie, un smu qui démontre des cocci ou des bâtonnets gram négatifs et que les cultures aérobiques ne permettent pas de mettre en évidence un germe.

    p.262
  25. Si on a un clostridia qui poussent dans une culture d'urine, c'est associé à quelle entité clinique généralement?
    cystite emphysémateuse

    p.262
  26. Quels types de bactéries faut-il penser à couvrir quand on a une infection du système urinaire avec une infection suppurative (abcès scrotal, prostatique, périnéphrique).
    anaérobes

    p.262
  27. Nommer des considérations avant de traiter une mycobactéries retrouvée dans l'urine.
    • symptômes
    • évidence d'infection a/n radiologique ou endoscopique
    • sédiment urinaire anormal
    • absence d'autre pathogènes
    • démonstration répété de la présence de l'organisme
    • présence de granulome

    p.262
  28. Nommer les 3 facteurs qui influence l'adhésion d'une bactéries pour causer une infection urinaire.
    • les caractérisiques adhésive de la bactérie
    • les charactéristiques réceptives de la surface épithéliale
    • le liquide qui baignent les deux surfaces

    p.262
  29. Quels sont les 3 types de pili retrouvé sur les UPEC?
    type 1 (MSHA), P (MRHA) et S

    p.263
  30. Quel pili du E coli est lié au pyelonéphrite? Est-il relié au reflux et aux cicatrices rénales
    pili P (MRHA)

    non

    p.263
  31. Donner des avantages et des inconvénients pour une bactéries d'avoir des pili?
    • avantage:
    • adhérence et colonisation de l'épithélium

    • désavantage:
    • augmente l'apoptose, la phagocytose et le killing par les neutrophiles

    p.264
  32. Les uroplakines se retrouvent sur quel type de cellules?
    les cellules parapluie dans la vessie

    p.266
  33. Quel est l'étape intiale dans la cascade intrinsèque qui amène une infection urinaire?
    la liaise des fimH (pili type1) à l'épithélium véscial

    p.266
  34. Quelles sont les organismes qui colonisent l'introïtus vaginal et le région périuréthrale? (4)
    • lactobacilli
    • stap coag neg
    • corynebacteria
    • streptocoque

    p.267
  35. Nommer 4 facteurs locaux qui diminuent la capacité des bactéries de coloniser l'introïtus vaginal et la région périuréthrale.
    • flore locale
    • pH vaginal
    • IgA cervicaux
    • estrogènes

    p.267
  36. Nommer 4 facteurs inhibiteur de croissance bactérienne dans l'urine.
    • osmolalité
    • concentration en urée
    • concentration en acides organiques
    • pH urinaire

    p.267
  37. Quel élément de l'urine bloque de façon protectrice les sites de liaison au mannose (des pili type 1).
    les protéines de Tamm-Horsfall (uromodulin)

    p.267
  38. associé:
    1- réponse immunitaire innée
    2- réponse immunitaire acquise

    a) polymorphonucléaire
    b) neutrophiles
    c) lymphocyte B
    d) macrophages
    e) eosinophjiles
    f) natural killer cell
    g) mast cell
    h) lymphocyte T
    i) cellules dendritiques
    • c et H c'est 2
    • le reste c'est 1

    p.267
  39. En quoi la stimulation de l'apoptose cellulaire par les bactéries qui infectent les cellules du système urinaire peut devenir un mécanisme d'attaque des bactéries au lieu d'une mécanisme de défense de l'hôte?
    Permet d'aller infecter les tissus plus profond...

    p.268
  40. Nommer 9 indication d'imagerie chez un patient en PNA
    • -obstruction urétérale potentielle (lithiase, sténose, tumeur)
    • - histoire de calcul, surtout si calcul infectieux (struvite)
    • - nécrose papillaire (pt avec thalassémie, diabète sévère, abus analgésique)
    • - histoire de chirurgie génitourinaire surtour si prédispose à une obstruction (ex réimplantation urétérale, diversion urétérale)
    • - Mauvaise réponse à une traitement approprié d'agent antimicrobien après 5-6 jours de traitement.
    • - diabète
    • -rein polykystique chez in patient dialysée ou une insuffisance rénale sévère
    • - vessie neurogène
    • - infection avec des organisme inhabituels (tuberculose, fungus, organismes qui split l'urée (protéus))

    • aussi dans le texte:
    • homme
    • fièvre
    • signes d'obstruction
    • hôte compromis


    p.273
  41. vrai ou faux
    L'obstruction du système urinaire est un facteur prédisposant aux infections urinaire.
    Faux, c'est un facteur qui augmente la sévérité de l'infection mais il faut un autre facteur pour amené un inoculum

    p.268
  42. Vrai ou faux
    La présence de reflux grossier (haut grade) amène à une domage rénal progressis par cicatrice rénale, protéinurie et insuffisance rénale.
    • Vrai
    • le relflux de degré moindre peut amené à une récupération complète après le traitement de l'infection

    p.268
  43. Dans quelle situation la présence de reflux chez l'adulte peut amené à une détérioration de la fonction rénale.
    stase avec infection urinaire en même temps.

    p.268
  44. Nommer des conditions sous-jacentes qui peuvent favoriser l'apparition de cicatrices rénales lors d'infections. (toutes ces conditions amènent une néphrite interstitielle qui peut produire un domage rénal papilaire primaire.)
    • diabète
    • anémie falciforme (sikle cell)
    • néphrocalcinose adulte
    • hyperphosphatémie
    • hypokaliémie
    • abus d'analgésique
    • néphropathie au sulfonidés
    • goutte
    • empoisonement au métaux lourds
    • aging

    p.268
  45. Ce sont les hommes ou les femmes diabétiques qui font plus d'infection que leur homologues non diabétiques?
    femmes

    p.268
  46. Nommer des éléments de sévérité d'infection urinaire qui sont plus fréquent chez les patients diabétiques.
    • pyelonéphrite emphysémateuse
    • nécrose papillaire
    • abcès périnéphrique
    • infection métastatique

    p.268
  47. Nommer 4 conditions prédisposantes à la nécrose papillaire du rein.
    • diabète
    • abus d'analgésiques
    • sickle cell hemoglobinopathy (anémie falciforme)
    • obstruction
    • rejet de transplant rénal
    • cirrhose du foie
    • pyelonéphrite
    • déshydratation, hypoxie et jaunisse de l'enfant
    • Thrombose de la veine rénale, cryogloculinémie,
    • candidiase rénale
    • injection de produit de contraste
    • amyloidose
    • artérite calycielle
    • angiite nécrosante
    • glomérulonéphrite rapidement progressive
    • choc hypotensif
    • pancréatite aigue

    p.268
  48. À quoi doit-on penser dans le suivi chez un patient qui fait une nécrose papillaire secondaire à l'abus d'analgésique?
    tumeur urothéliale

    p.269
  49. Est-ce que les patients avec le VIH ont plus d'infection urinaire que la population générale?
    • Oui 5X plus
    • besoin de traitement plus long et plus de tendance à la récidive

    p.269
  50. Quelle est la prévalence de la bactériurie chez la femme enceinte et quelle est l'incidence des PNA chez les bactériurie non traitées?
    • 4 à 7 %
    • 25-35%

    p.269
  51. Donner deux facteurs qui favorise les infections ou leur sévérité chez la femme enceinte.
    • Dilatation urétérale et du pelvis par l'effet hormonal
    • pH urinaire plus favorable aux bactéries

    p.269
  52. Quel groupe parmi les suivants présente le plus de sévérité et de morbidité associé aux infections urinaires?
    A) traumatisés de la moelle
    B) Femmes enceintes
    C) VIH +
    D) diabétiques
    A)

    p.269
    (this multiple choice question has been scrambled)
  53. Quelle est l'indication de faire une SMU-DCA par KT chez un homme?
    S'il n'est pas capable d'uriner

    p.270
  54. Quelle est la préparation nécessaire pour un SMU-DCA chez un homme:
    1-Circoncis
    2- Non circoncis
    • 1- aucune
    • 2- rétracter le prépuce, nettoyer le gland au savon et rincer à l'eau

    p.270
  55. Quelle est l'indication de prendre une lingette désinfectante pour un SMU-DCA chez une femme.
    • Aucune, ça peut contaminer le spécimen et amener un faux-négatif...
    • p.270
  56. Nommer deux indices qui peuvent faire suspecter qu'un SMU-DCA est contaminé avec du liquide vaginal.
    • cellules épithéliale au SMU
    • croissance de lactobacilles

    p.270
  57. Qui sont les deux populations chez qui une aspiration suprapubienne pour faire un SMU-DCA est le plus utile?
    • nouveau-né
    • pt paraplégique

    p.270
  58. Quelle est la sensibilité et la spécificité de la présence de bactérie sur un SMU pour une infection urinaire?
    Pour la présence de leucocytes?
    • Bactéries:
    • sensibilité: 40-70
    • spécificité: 85-95%

    • leuco:
    • sensibilité: 80-95%
    • spécificité: 70-76%

    p.271
  59. Nommer des causes de pyurie stérile.
    • tuberculose
    • staghorn calculi
    • lithiase d'autre taille
    • uréthrite à chlamidia
    • glomérulonéphrite
    • cystite interstitielle

    p.271
  60. De l'hématurie microscopique est retrouvé dans quel % des cystite?
    40-60%

    p.271
  61. Chez un patient dysurique, quel est le cut off en terme de 10^x de cfu/L pour considéré un germe comme significatif?
    • 10^5 (dans nos labos par litre)
    • 10^2 dans le livre car en cfu/ml

    p.272
  62. Quelles sont les 2 raisons globales pour imager un patient avec une infection urinaire?
    • Évaluer s'il y a obstruction
    • évaluer la présence d'un focus de persistance bactérienne

    p.273-274
  63. Nommer 10 des 12 causes d'anomalies urologiques corrigeable qui peuvent amener une persistance bactérienne.
    • lithiase d'infection
    • prostatite bactérienne chronique
    • rein atrophique unilatéral infecté
    • duplication urétérale avec uretère ectopique
    • corps étranger
    • diverticule urétral et glandes périuréthrales infectées
    • rein éponge médullaire unilatéral
    • moignon urétéral post néphrectomie avec apparence normale et non refluant
    • kyste de l'ouraque infecté
    • kystes communiquant infecté des calices rénaux
    • nécrose papillaire
    • abcès périvésical avec fistule avec la vessie

    p.274
  64. Nommer les 3 types de résistance bactérienne aux antibiotiques.
    • Inherited chromosomal resistance
    • acquired chromosomal resistance
    • extrachromocomal-mediated resistance
    • p.275
  65. Pourquoi il est rare de voir des germes résistants au nitrofurantoin et aux fluoroquinolomes chez un patient infecté après avoir récemment eu des antibiotiques?
    • Car ce n'est pas via les  plasmides qu'ils ont des gènes de résistance à ces antibiotiques
    • (les fluoroquinolones c'est une résistance chromosomale et non plasmidique qui est le plus fréquent)
    • p.276
  66. Peut-on donner les antibiotiques suivants pendant la grosses?
    a) TMP-SMX
    b) Nitrofurantoin
    c) céphalosporines
    d) aminoglycosides
    e) fluoroquinolones
    • a) non
    • b) seulement pendant les 2 premiers trimestres
    • c) oui
    • d) non
    • e) non
  67. Le TMP-SMX couvre bien les uropathogènes fréquents sauf 2, lesquels?
    • enterococcus
    • pseudomonase

    p.276
  68. Nommer le mécanisme d'action des antibiotiques suivants:
    a) beta-lactams
    b) aminoglycosides
    c) quinolones
    d) nitrofurantoin
    e) TMP-SMX
    f) Vancomycine
    • a) beta-lactams: inhibition de la synthèse de la paroi bactérienne
    • b) aminoglycosides: inhibition de la synthèse de protéine ribosomale
    • c) quinolones: inhibition de la DNA gyrase bactérienne
    • d) nitrofurantoin: inhibition de plus systèmes enzymatiques bactériens
    • e) TMP-SMX: antagonisme du métabolisme bactérien des folates
    • f) Vancomycine: inhibition de la synthèse de la paroi bactérienne

    p.276
  69. Nommer deux uropathogènes fréquents contres lesquels le nitrofurantoin n'est pas efficace.
    • Proteus
    • pseudomonase

    p.277
  70. Pour quelle raison on ne peut pas utiliser le nitrofurantoin pour traiter une infection urinaire haute ou compliquée?
    • Ne se concentre pas bien dans les tissus
    • donc un bon choix de prophylaxie car ne touche presque pas la flore intestinale et crée peu de résistances...
    • p.277
  71. Associer:
    1) Céphalosporine 1e génération
    2) Céphalosporine 2e génération
    3) Céphalosporine 3e génération

    a) activité plus grande pour les gram + et urophathogène communs comme E coli et Kleb pneumonia
    b) plus actif gram neg nosocomiaux et communautaire
    c) anaérobes
    • 1-a
    • 2-c
    • 3-b

    p.277
  72. Lequel parmi les germes suivants est couvert par le nitrofurantoin
    A) Enteroccoque
    B) Serratia
    C) Aceintobacter
    D) Providencia
    A) enteroccoque

    p.277
    (this multiple choice question has been scrambled)
  73. Lequel parmi les suivants ne couvre pas le P aeruginosa
    A) Céphalosporine de 2 ième génération
    B) Fluoroquinolode
    C) Aminoglycoside
    D) Céphalosporine de 3 ième génération (ceftazidime)
    A)

    p.277
    (this multiple choice question has been scrambled)
  74. Lequel parmi les suivants couvre le pseudomonase:
    a) Amipicilline
    b) Céphalosporine 1ère génération
    c) Nitrofurantoin
    d) TMP-SMX
    e) Céphalosporine  3ième génération Ceftriaxone
    f) Fluoroquinolones
    • f)
    • c'est le ceftazidime qui couvre dans les céphalo

    p.277
  75. Quel est le choix de première ligne en combinaison avec du TMP-SMX ou de l'ampi pour le traitement des UTI fébrile?
    aminoglycosides

    p.277
  76. Nommer deux effets secondaires des aminoglycosides.
    néphrotoxicité et ototoxicité

    • aussi blocage neuromusculaire à haute dose
    • p.277
  77. Quelle est la dose par 24H de tobra ou de genta pour une UTI fébrile? Pourquoi on préfère donner au 24 h (2 raisons)
    • genta: 7mg/kg
    • tobra: 5-7mg/kg

    • diminu les toxicités
    • augmente le pic

    p.279
  78. Qui est la clientèle qui peut bénéficier de l'Aztreonam?
    Les pts allergiques à la pénicilline

    p.279
  79. Quel antibiotique a sont taux de rash augmenté par une traitement concomitant à l'allopurinol ou à l'hyperuricémie?
    ampicilline

    p.278
  80. Quel antibiotique peut donner une test de Coombs positif?
    céphalosporines

    p.278
  81. Chez quel patient parmi les suivants peut-on donner sans crainte un aminoglycoside:
    A) myasthénie grave
    B) pt tx avec allopurinol
    C) dysfonction hépatique
    D) diabétique
    E) femme enceinte
    B)

    p.278
    (this multiple choice question has been scrambled)
  82. Quel atb est à risque de donner des ruptures des tendons?
    fluoroquinolones

    p.278
  83. Lequels des effets ou taux des médicaments suivants n'est pas à surveiller/adapter lors de la prise concomitantes de fluroquinolone?
    A) céphalosporine
    B) antiacide
    C) coumadin
    D) magnésium
    E) médicaments antiépileptique
    F) hypoglycémiant oraux
    G) nitrofurantoin
    H) theophylline
    A)

    p.278
    (this multiple choice question has been scrambled)
  84. Lequel des atbs peut donner une hémolyse chez le spatients avec une déficience en G6PD?
    nitrofurantoin

    p.278
  85. Lequel des éléments suivants n'est pas un effet secondaire du nitrofurantoin?
    A) hypersensibilité pulmonaire
    B) polyneurophatie périphérique
    C) Hémolyse chez les patients avec G6PD
    D) Néphrite interstitielle
    D) c'est avec la méthicillin ou les phénicillines antistaph

    p.278
    (this multiple choice question has been scrambled)
  86. Nommer 2 antagoniste au nitrofurantoin.
    • magnésium
    • quinolones

    p.278
  87. Quel atb donne le Red-man's syndrom?
    vanco

    p.279
  88. Quel atb donne une augmentation des effets secondaires chez les patients atteints du SIDA?
    TMP-SMX

    p.279
  89. Quel atb donne une photosensibilité?
    TMPX-SMX

    p.279
  90. Est-ce que les fluoroquinolones sont néphrotoxiques?
    Non mais a besoin d'être ajuster en IR avec clairance moins de 30cc/min

    p.280
  91. Nommer des facteurs qui affectent la capacité de l'hôte de répondre à une infection (7/10)
    • âge avancé
    • anomalie anatomique
    • mauvais état nutritionnel
    • tabagisme
    • utilisation chronique de corticostéroïdes
    • autre prise de médication
    • immunodéficiences comme le VIH
    • corps étrangers à demeure
    • matériel endogène infecté (ex lithiase)
    • hospitalisation prolongée
    • site infectieux à distance

    p. 280
  92. Quel est le risque d'infection d'un kt après une seule fois chez une femme à domicile en santé?
    1 à 2%

    p.281
  93. Vrai ou faux
    Il est indiqué de donner une prophylaxie antibactérienne pour les patients avec facteurs de risque lorsqu'on leur mets une sonde à demeure.
    • Faux
    • Selon les données d'une revue systématique cochrane que ça ne réduit pas si on donne des atbs à partir de la procédure jusqu'au retrait ou dans les 3 jours premiers jours post op

    p.281
  94. Quel atb devrait-on donner comme prophylaxie lors d'un changement de sonde?
    aucun

    p.281
  95. Chez qui doit-on envisager une prophylaxie atb lors d'un bilan urodynamique?
    patients qui ont une histoire clinique plus complexe comme les homme avec une résidu post mictionnel élevé et les patients avec trauma de la moelle

    p.281
  96. table 10-12 à faire
  97. Quelle est la durée de traitement pour une cystite non compliquée?
    3 jours

    p.294
  98. Chez qui doit-on traiter une bactériurie asymptômatique?
    femmes enceinte et avant une intervention urologique

    p.294
  99. Quelle infection du rein peut avoir des daughter cysts?
    Ecchinococcose

    p.312

What would you like to do?

Home > Flashcards > Print Preview