CW urology chapter 43 etiology pathogenesis and management of renal failure complet

Card Set Information

Author:
alissande
ID:
286317
Filename:
CW urology chapter 43 etiology pathogenesis and management of renal failure complet
Updated:
2015-04-13 09:29:42
Tags:
CW urology chapter 43 etiology pathogenesis management renal failure
Folders:
Urology
Description:
CW urology chapter 43 etiology, pathogenesis and management of renal failure
Show Answers:

Home > Flashcards > Print Preview

The flashcards below were created by user alissande on FreezingBlue Flashcards. What would you like to do?


  1. Quelle est la définition d'un insuffisance rénale aigue?
    diminution rapide de la fonction rénale caractérisée par une azotémie progressive

    p.1193
  2. Nommer des situations où l'urée peut être disproportionnellement augmentée?
    • contraction volémique
    • état hypercatabolique
    • augmentation en charge protéique (GI bleeding, HAIV)

    p.1193
  3. Par quel mécanisme la créatinine peut surestimer la fonction rénale lorsque la fonction rénale est détériorée?
    par sécrétion tubulaire

    p.1193
  4. Nommer 2 formules pour estimer la filtration glomérulaire?
    • Cockcroft Fault
    • MDRD

    p.1193
  5. Nommer les trois type d'insuffisance rénale aigue.
    • prérénale
    • rénale
    • postrénale

    p.1194
  6. La plus grande proportion des IRA sont représentées par quelle cause?
    • NTA
    • p.1194
  7. Quels sont les 11 prédicteurs indépendants de faire une IRA donnés par l'asmeriacon college of surgeons etc du nom
    • âge 56 ans ou plus
    • homme
    • chirurgie urgente
    • chirurgie intrapéritonéale
    • diabète avec HGO
    • diabète avec insuline
    • insuffisance cardiaque congestive
    • ascite
    • HTA
    • IR légère préop
    • IR modérée préop

    p.1194
  8. Quelle est le mécanisme principal de l'IRA prérénale?
    hypoperfusion rénale

    p.1194
  9. Associer:

    a) angiotensine II
    b) prostaglandine

    1-artère afférente
    2-artère efférente

    I- vasodilation
    II- vasoconstriction
    • a)-2-II
    • b)-1-I

    p.1194
  10. Qu'est-ce que le syndrôme hépatorénal?
    l'installation d'une IRA prérénale chez un patient qui a déjà une maladie hépatique avancée

    p.1195
  11. Vrai ou faux
    Pour traiter un syndrôme hépatorénale, il faut faire une transplantation de foie et de rein.
    • Faux
    • parfois seulement le foie suffit. les critères sont encore mal définis.
    • des reins de ce genre de patient on déjà été utilisés avec succès pour les greffer à d'autre patients

    p.1195
  12. Nommer les 3 causes majeures d'IRC rénale (pas pré ou post rénal)
    • glomérulonéphrite aigue
    • néphrite interstielle
    • nécrose tubulaire aigue

    p.1195
  13. La présence de protéinurie, d'hématurie , cylindres de globules rouges est pathognomonique de quoi?
    glomérulonéphrite

    p.1195
  14. Qu'est-ce qui défini le syndrôme clinique du RPGN (rapidly rogressive glomeurlonephritis)
    une glomérulonéphrite aigue avec une perte rapide de la fonction rénale

    p.1195
  15. Quel examen doit-on faire dans un cas d'IRA pour évaluer la présence de glomérulonéphrite?
    analyse microscopique des urines

    p.1196
  16. Quelle cause d'IRA peut donner au SMU une pyurie stérile, des cylindres de globules blancs et une eosinophilurie
    néphrite interstitielle

    p.1196
  17. Associer:
    a) pyurie stérile, cylindre de globules blancs, eosinophilurie
    b) cylindre de globule rouge, protéines, hématurie
    c) cylindres pigmented granular, cellules tubulaire épithéliales

    1- nécrose tubulaire aigue
    2-néphrite interstitielle
    3- glomérulonéphrite aigue
    • a) 2
    • b) 3
    • c) 1

    • p.1195 et 6
    • 1202
  18. Quelle est la cause principale des néphrites interstielles?
    • médicaments
    • aussi: sarcoidose, streptoccoque, virus, legionella

    p.1196
  19. Quelles sont les 2 causes principales de nécrose tubulaire aigue?
    • hypoperfusion rénale
    • ischémie rénale

    p.1197
  20. Donner 2 situations cliniques qui sont décrites en urologie qui sont associées à une rhabdomyolyse et qui peut être associé à une NTA.
    • protracted extended lithotomy positioning (ex dans des cas de stricture de l'urètre)
    • après une laparoscopie pour donneur de rein
    • p.1197
  21. Quelle mesure peut-on entreprendre pour minimiser une néphrotoxité associé à une rhabdomyolyse?
    induire une diurèse forcée alcaline

    p.1197
  22. Quelles sont les classes de substances les plus souvent incriminées pour une NTA chez les patients hospitalisés? (5)
    • produit de contraste
    • antibiotiques
    • agent de chimiothérapie
    • AINS
    • IECA
    • p.1198
  23. Quelles sont les 3 étapes d'une NTA?
    • phase oligurique
    • phase diurétique
    • phase de récupération (recovery)

    p.1198
  24. Est-ce que c'est le inner ou le outer medulla qui est le plus affecté par l'ischémie rénale dans la NTA?
    outer

    p.1200
  25. Une fuite urinaire post-op de cystectomie qui donne une augmentation de la créatinine est considéré comme une cause prérénale, rénale ou post-rénale d'IRA?
    post rénale

    p.1201
  26. Quelles sont les choses à rechercher à l'histoire et E/P chez un patient qui a une IRA
    • statut volémique
    • hémodynamie cardiaque
    • insultes néphrotoxiques potentielles
    • évidence de maladie systémique
    • traitement médicamenteux
    • exposition rx, contraste
    • pertes sanguine, rx per op
    • intégrité du système urinaire
    • Signes vitaux
    • poids
    • output urinaire
    • OMI

    • mauvaise question incomplète
    • p.1202
  27. Quelle est la méthode la plus accurate pour mesurer l'état volémique d'un patient post op de cystectomie?
    mesure de la pression veineuse centrale

    p.1202
  28. Nommer 3 éléments urinaire qu'on peut doser en cas d'IRA.
    • sodium
    • créatinine
    • osmolalité

    p.1202
  29. Nommer des imageries qui peuvent être utilent en cas d'IRA?
    • echo abdo (avec doppler des artères rénale et r/o HN)
    • plaque simple abdo pour voir lithiase ou position stents
    • scintigraphie rénale (surtout mag 3, aussi dtpa)

    p.1202-1203
  30. Donner 2 médicaments qui diminuerait le dommage rénale en cas de NTA. Bonus: par quel mécanismes ()
    mannitol et diurétique de l'anse

    • induction d'une diurèse qui aide à faire passer les débris et lever l'obstruction
    • lasix donne une diminution de l'énergie nécessaire au niveau de l'anse ascendant épaisse de Henle et ça aide côté ischémie
    • p.1203
  31. Lors d'une IRA, les éléments suivant sont en hypo ou en hyper?
    a) magnésium
    b) potassium
    c) phosphore
    d) calcium
    e) sodium
    • a) hyper
    • b) hyper
    • c) hyper
    • d) hyper (sauf si rhabdomyolyse ou syndrôme de lyse tumorale)
    • e) hypo

    p.1206
  32. Quelle est l'anomalie électrolytique la plus commune et la plus dangereuse pour les patients en IRA?
    • hyperkaliémie
    • p.1206
  33. Quelles sont les 3 étapes du traitement d'une hyperkaliémie?
    • stabiliser la membrane (avec du calcium)
    • shiter le potassium dans les cellules (glucose et insuline IV)
    • binding pour éliminer le potassium (kayexalate)

    si hyperkaliémie sévère, une dialyse peut devenir nécessaire

    p.1206
  34. Quelles sont les indications de débuter une dialyse d'urgence? (6)
    • surcharge liquidienne
    • hyperkaliémie sévère
    • acidose métabolique sévère
    • péricardite
    • intoxication
    • urémie symptômatique (encéphalopathie urémique)

    p.1206
  35. Nommer 3 effets hypothétiques de la dialyse qui pourraient nuire à la récupération d'une IRA par NTA.
    • diminution du flow tubulaire
    • hypotension induite par la dialyse
    • activation du complément par l'interaction avec la membrane de dialyse

    p.1206
  36. Vrai ou faux
    Le fait de faire une IRA est un facteur de risque d'augmentation de la mortalité des patients.
    • Vrai
    • p.1207
  37. Quelles sont les recommandations pour la prévention de la néphropathie de contraste chez les patients avec azotémie?
    • hydratation avec un liquide isotonique intraveineux
    • la plus petite dose possible de contraste et prendre du non-ionique iso-osomolaire
    • les bic pourraient être bénéfiques
    • N-acetylcystein (mucomist) 48h pré-examen demande plus d'études mais peut être utilisé

    p.1208
  38. Quelle est la définition de la maladie rénale chronique?
    atteinte rénale soutenue plus de 3 mois avec une GFR de moins de 60ml/min/1,73m

    p.1208
  39. Décrire la GFR des insuffisance rénale suivantes:
    a) légère
    b) modérée
    c) sévère
    d) kidney failure
    • a) 60-89
    • b) 30-59
    • c) 15-29
    • d) moins de 15

    p.1210
  40. Lequel est une meilleur prédicteur de risque d'insuffisance rénale à venir:
    a) Blood pressure
    b) histoire familiale d'insuffisance rénale terminale
    c) niveau de sucre sanguin
    • b)
    • p.1212
  41. Nommer les 3 causes les plus communes d'insuffisance rénale terminale.
    • Diabète
    • Hypertension
    • Glomérulonéphrite

    p.1212
  42. Quelles sont les 3 causes les plus fréquente d'insuffisance rénale terminale chez les moins de 40 ans?
    • focal segmental glomerulosclerosis (FSGS)
    • lupus érythémateux systémique (SLE)
    • anomalies congénitales du système urinaire ou glomérulonéphrite membraneuse

    p.1212
  43. Quelles sont les 4 maladies parenchymateuses rénales qui ont le plus tendance à proresser?
    • FSGS
    • rapidly progressive grlomerulonéphrite (RPGN)
    • glomérulonéphrite chronique
    • MPGN (membranoproliférative glomerulonéphrite)

    p.1213
  44. Nommer des maladies systémiques qui peuvent amener une insuffisance rénale progressive.
    • vasculite systémique du syndrôme de Goodpasture
    • granulomatose de Wegener
    • purpura de Henock-Schönlein
    • cryoglobulinémie avec ou sans hépatite C

    p.1213
  45. Quel est le désordre génétique qui amène le plus souvent en insuffisance rénale terminale?
    ADPKD

    p.1213
  46. Quel % des ADPKD progressent vers une insuffisance rénale?
    50%

    p.1213
  47. Quelle est la formule de Cockcroft Gault?
    clairance de la créatinine: (140-age)X poidsX(0,85 pour les femmes) / (72X plasma creatinine)

    p.1214
  48. La NIH consencsus conferance de 1993 recommande de référer à une néphrologue les patient avec une CKD quand?
    • femme: créat plus de 1,5mg/dl
    • homme: créat plus de 2 mg/dl

    p.1215
  49. pourquoi la clairance de la créatinine est plus élevée que la GFR et la clairance de l'urée est plus faible que la GFR?
    • créatinine: scérétion tubulaire
    • urée: réabsorption tubulaire

    p.1215
  50. Quelle est la conséquence possible d'une imagerie par IRM avec du gadolinium chez un patient en insuffisance rénale?
    fibrose systémique néphrogénique

    p.1216
  51. Quelle prévention doit-on proposer à un patient qui doit passer un IRM avec gado si ce patient fait de la dialyse péritonéale?
    • la dialyse péritonéale ne permet pas de se débarasser du gado donc on doit considérer des sécances d'hémodialyse préventives
    • le mieux est de ne pas faire l'examen...
    • souvent 1 séance immédiatement après l'examen puis 1 autre dans les 24h de l'examen

    p.1217
  52. Nommer des stratégies de rénoprotection. (5/8)
    • contrôle de la tension artérielle
    • réduction de la protéinurie
    • contrôle glycémique
    • restriction diététique en protéines
    • diminuer les lipides
    • prise en charge de l'anémie
    • modifications du style de vie (poids, tabac, exercise, dépression)
    • ratio calciumX phosphore

    p.1218
  53. Quels sont les 3 prédicteur d'évenement cardiaque périopératoire chez les patients en CKD/ESRD
    • ischémie active
    • mauvaise fonction ventriculaire gauche
    • arrhymthmies ventraicaulaire de base

    p.1219
  54. Nommer 2 classes de rx anti-hta à favoriser pour faire de la rénoprotection pour les patients avec IRC.
    • ARA
    • IECA

    p.1220
  55. Quel est le meilleur traitement pour l'insuffisance rénale terminale?
    greffe rénale

    p.1222
  56. Quel type de patient a la meilleure survie: ceux en HD ou ceux en DP?
    DP

    p.1222
  57. Quels sont les facteurs de risque d'hospitalisation d'un patient qui a une thérapie de remplacement rénal?
    • albumine sérique basse
    • niveau d'activité diminué
    • db comme cause de base de l'ESRD
    • maladie vasculaire périphérique
    • causasien
    • âge avancé
    • insuffisance cardiaque

    p.1223
  58. Quel type de patient a le taux de mortalité par sepsie le plus élevé:
    a) patient en thérapie de remplacement rénal comme la DP ou l'HD
    b) greffés rénaux
    • a)
    • 100X plus que la population générale
    • les greffés c'est seulement 20 X plus...

    p.1223

What would you like to do?

Home > Flashcards > Print Preview