CW urology chapter 122 Vesicoureteral reflux complet

Card Set Information

Author:
alissande
ID:
287161
Filename:
CW urology chapter 122 Vesicoureteral reflux complet
Updated:
2015-04-13 08:57:46
Tags:
CW urology chapter 122 Vesicoureteral reflux
Folders:

Description:
CW urology chapter 122 Vesicoureteral reflux
Show Answers:

Home > Flashcards > Print Preview

The flashcards below were created by user alissande on FreezingBlue Flashcards. What would you like to do?


  1. Définition de reflux vésicourétéral.
    le flow rétrograde d'urine de la vessie vers l'arbre urinaire supérieur

    p.3267
  2. Quel % des infants qui se présentent avec une UTI peuvent présenter du reflux? Les efants avec UTI? les enfants sans infection?
    • ad 70%
    • 30%
    • 17%
    • p.3267
  3. Quelle est l'incidence du reflux chez des enfants qui avaient de l'hydronéphrose prénatale et que:
    a) pas ou peu d'HN post natale
    b) avec anomalie urinaire comme HN, kyste rénal, agénésie rénale
    • a) 15%
    • b) 38%

    p.3267
  4. Quelle est l'incidence de reflux chez les patients ayant une infection urinaire:
    a) moins de 1 an
    b) 4 ans
    c) 12 ans
    d) adulte
    • a) 70%
    • b) 25%
    • c) 15%
    • d) 5,2%

    p.3268
  5. Les filles de descendance africaine ont plus ou moins de reflux?
    10 X moins

    p.3268
  6. Quelle est la prévalence du reflux dans la fratrie?
    32%

    p.3268
  7. Vrai ou faux
    Si on diagnostique du reflux dans la fratrie d'un patient qui a du reflux, il faut être un peu plus agressif dans la prise en charge du reflux de ces deux patients.
    • faux
    • indications restent les mêmes que pour la population générale de patients refluant

    p.3269
  8. Que faire avec la fratrie d'un patient avec du reflux?
    • balancer les risques et bénéfices selon le risque d'infection et d'atteinte rénale
    • si fratrie a plus de 5 ans et jamais uti, on fait rien à moins d'avoir une UTI et là on fait un bilan

    si fratie a moins de 5 ans, on peut faire du top-down approach ou faire un bilan seulement si UTI

    Faire une bilan si anomalie rénale, hta, irc aussi..

    p.3269
  9. Quelle pattern d'héritabilité est suspecté pour le reflux?
    autosomal dominant

    p.3269
  10. Le reflux vésicourétéral a plus de chance d'être le fruit d'un budding trop tôt ou trop tard?
    trop tôt

    p.3270
  11. Quelle est l'explication anatomique du reflux la plus courante?
    le trajet de l'uretère dans la paroi de la vessie est trop court et ne fait donc pas une valve anti reflux assez efficace

    p.3270
  12. Nommer les 3 éléments physiologique qui empêchent le reflux.
    • 1- l'intégrité fonctionnelle de l'uretère (propagation neuromusculaire de l'activité péristaltique de l'uretère)
    • 2- l'anatomie de la jonction vésico-urétérale

    3- un dymanique de fonctionnement de la vessie normale

    p.3270
  13. Quel est le ratio de largeur d'uretère avec la longueur de trajet intramural des uretère non-refluant?
    • 5:1
    • p.3271
  14. Quel est le nom de la bande interorifice urétéraux du trigone?
    barre de Mercier

    p. 3271
  15. Lorsqu'un jet urétéral sort de l'orifice urétéral, l'orifice est rétracté en médian ou en latéral?
    • en latéral
    • le muscle de l'uretère se contracte et attire latéralement l'orifice, le trajet intramural de l'uretère devient ainsi plus court et permet le passe de l'urine vers la vessie

    p.3271
  16. Donner les caractéristiques du reflux primaire et secondaire.
    • primaire:
    • déficience fondamentale dans la fonction du mécanisme antireflux de la jonction vésicourétérale avec vessie et uretère normal ou peu contributoire

    • secondaire:
    • la jonction UV ne fonctionne pas en raison de facteur en lien souvent avec une dysfonction vésicale (dysfonction urétérale possible)

    p.3271
  17. Quelle est la cause anatomique d'obstruction de la vessie la plus commune dans la population pédiatrique masculine? féminine?
    • G: valves urétrales postérieures
    • F: urétérocèle
    • p.3271
  18. Vrai ou faux
    On peut retrouver assez fréquemment des contractions involontaires dans un BUD d'un enfant qui fait du reflux
    • vrai
    • Ceci suggère que le reflux primaire et secondaire n'est pe pas aussi facile à diviser...
    • p.3272
  19. Donner X effets négatifs de la dysfonction d'élimination chez les patients qui font du reflux.
    • plus d'infections sous prophylaxie
    • plus d'infection après la correction du reflux
    • moins de résolution du reflux
    • diminution du succès du traitement endoscopique du reflux

    p.3272
  20. Vrai ou faux
    Le reflux est une cause générale d'infection urinaire
    • Faux
    • c'est un accélérant de l'infection en délivrant mécaniquement l'urine infectée dans le pelvis rénale

    p.3272
  21. Décrire les grade de reflux
    • I dans un uretère non dilaté
    • II dans le pelvis et les calyces sans dilatation
    • III dilatation légère ou modérée de l'uretère, du pelvis rénal et des calyces avec blunting minimal des fornix
    • IV tortuosité urétérale modérées et dilataiotn du pelvis et des calyces
    • V dilatation grossière de l'uretère, du pelvis, des calyces, pertes de l'impression papillaire, tortuosité urétérale

    p.3273
  22. Quel est l'équivalent des grade de reflux dans la VCUG standard et la VCUG nucléaire?
    • 1-1
    • 2-2,3
    • 3-4,5

    p.3274
  23. Quelle est la propabilité de retrouvé du reflux chez un enfant qui a fait une infection urinaire?
    • 29 à 50%
    • p.3275
  24. Chez qui doit-on faire une recherche de reflux après une UTI?
    • toutes les filles de moins de 5 ans
    • Toutes les enfant avec une infection fébrile
    • Tous les garcons avec une UTI avec ou sans fièvre, peut importe l'âge sauf si sexuellement actif

    p.3275
  25. Est-ce que c'est le reflux qu'on voit au remplissage de la vessie ou lors de la vidange de la vessie qui a le moins bon pronostique de résolution?
    au remplissage

    p.3276
  26. À quel moment par rapport à une infection un VCUG peut-il être fait?
    au moins 1 semaine après pour permettre résolution et éviter PNA iatrogénique

    p.3276
  27. Quels sont les éléments à rechercher au VCUG?
    • coutour vésicaux
    • diverticule ou urétérocèles
    • grade de reflux
    • configuration et blunting des calyces
    • reflux intrarénale
    • anatomie du col vésicale
    • patency de l'urètre


    p.3276
  28. Si la jonction UV et UP ont des critères pour se faire opéré, laquelle doit-on opérer en premier?
    jonction UP

    • on peut faire les deux en même temps parfois, mais on ne corrige pas le reflux avant la up car le rein risque de ne plus se vidanger
    • p.3276
  29. Quel est le radioisotope utilisé pour les cystographies nucléaires rétrogrades?
    technetium Tc99

    p.3276
  30. Quel(s) grade(s) de reflux (avec la gradation standard) est mal vu à la cystrographie nucléaire?
    grade 1

    p.3276
  31. Nommer 3 modalités d'imageries qui peuvent permettre de mettre en lumière du reflux.
    • VCUG
    • RNC
    • ultrasonic cystographie (echo) (surtout chez les plus vieux, avec du contraste d'echographie, je sais pas trop c'est quoi... pas encore fiable/validé chez les plus jeunes)

    p.3276
  32. Quel est l'étalon d'or de l'imagerie fonctionnelle du parenchyme du rein?
    DMSA scintigraphy

    p.3279
  33. Nommer 3 utilités du DMSA dans la prise en charge des patients avec reflux.
    • confirmer un diagnostique de PNA per infection
    • Évaluer la présence de cicatrices rénales
    • Évaluer la fonction pour déterminer si on répare ou on enlève un rein problématique

    p.3279
  34. Donner l'apparence d'une cicatrice rénale à la scintigraphie au DMSA et à l'échographie.
    • DMSA: photopénie
    • échographie hyperechogène et shrunken

    p.3280
  35. Donner trois conditions associées au reflux qui peuvent amener la présence de rein dysmorphiques associés au reflux.
    • duplications
    • prune-Belly
    • PUV

    p.3280
  36. Le big bang theory dans les cicatrices rénale dit quoi?
    la plupart de la cicatrisation auquel le rein est ultimement susceptible arrive ap`res la première PNA et que plus de cicatrice sans PNA a très peu de chance d'arriver

    p.3281
  37. Comment nomme-t-on les régions les plus susceptible d'avoir des cicatrices et qui ont le plus de reflux intra-rénal?
    les compounds papillae

    p.3281
  38. Quelle est l'incidence du reflux associé à une jonction UP?
    9-18%

    p.3284
  39. Si on a un patient avec du reflux et une jonction UP, on opère pour lequel en premier? Pourquoi?
    • la jonction UP
    • L'obstruction tout court peut amener une détérioration de la fonction rénale
    • Le reflux, sans infection, n'amène pas, en théorie, de détérioration rénale
    • Aussi risque d'avoir une infection post op dans un système obstrué
    • p.3285
  40. Pour quelle raison anatomique ne devrait-on pas opéré du reflux et une jonction UP par voie ouverte en même temps?
    en raison de la vascularisation de l'uretère, risque de la dévasularisé en faisant deux insultes en même temps

    p.3285
  41. Le reflux arrive plus souvent dans quel pôle d'un rein dupliqué?
    pôle inférieur

    p.3285
  42. Comment doit-on modifier notre approche au traitement du reflux en présence de diverticule para urétéraux?
    pas de changement

    • attention si l'uretère arrive DANS un diverticule, ça change la donne
    • p.3286
  43. Quelles sont les 2 anomalies rénale cardinales qui sont associées au reflux et qui, lorsque trouvées, incitent à faire une VCUG?
    • rein multikystique dysplasique
    • agénésie rénale

    p.3286
  44. Quelle est l'incidence du reflux chez les patients avec rein multikystique dysplasique et agénésie rénale?
    • MCDK: 26%
    • agénésie: 46%

    p.3286
  45. Associer:
    a) mégacystis-megaureter
    b) PUV

    1- vessie mince
    2- vessie épaisse
    • a-1
    • b-2

    p.3286
  46. Quelles sont les complications plus fréquentes chez les femmes enceinte avec une histoire de reflux?
    • PNA
    • hypertension
    • prééclampsie
    • interventionobstétricales

    p.3287
  47. Pour quelle raison devrait-on corriger le reflux persistant chez les filles post pubères?
    complications pendant la grossesse

    p.3288
  48. Quelle est l'approche classique du traitement de première ligne du reflux?
    antibiotique prophylactique pour donner une chance au reflux de se résorber de lui-même, peut importe son grade

    p.3289
  49. Un adulte se présente avec une PNA fébrile et du reflux est trouvé, devrait-on lui offrir un chirurgie correctrice du reflux?
    c'est écrit que c'est traditionnellement offert...

    p.3289
  50. Pourquoi ne doit-on pas donner de sulfamethoxazole à un enfant de moins de 2 mois?
    car le foie est relativement immature et est incapable de se débarrasser du médicaments efficacement, il dépace donc la bilirubine feotale et amène une jaunisse

    p,3291
  51. Donner deux effet secondaire majeur du nitrofurantoin.
    • fibrose pulmonaire
    • pneumonie interstitielle

    p.3291
  52. Quels sont les antibiotiques privilégié pour la prophylaxie chez les enfants (moins de 2 mois et plus de 2 mois)
    • moins de 2 mois:
    • amoxicilline
    • trimethoprim

    • plus de 2 mois
    • trimethoprim-sulfamethoxazole
    • nitrofurantoin

    p.3291
  53. Un patient a eu une correction de son reflux et on est prêt à arrêter son antibioprophylaxie et à le libérer du service d'urologie. Que doit-on donner comme conseil de départ?
    adopter de bonne habitudes d'élimination

    p.3291
  54. Quel est l'impact de la dysfonction d'élimination sur le reflux?
    • plus de UTI
    • plus de persistance du reflux
    • plus de variation de grade pendant le suivi

    p.3292
  55. Nommer les principes de la correction chirurgicale du reflux. (6)
    • - Exclusion des cause secondaire de reflux
    • - mobilisation adéquate de l'uretère distal sans tnsion ou dommage à son apport sanguin délicat
    • - Création d'un tunnel sous-muqueux qui est généreux en calibre et qui satisfait le ratio 5:1
    • - Attention au point d'entére de l'uretère dans la vessie, la direction du tunnel sous-muqueux et l'anastomose urétérovésicale pour prévenir les sténose, l'angulation et le twisting de l'uretère
    • - anttion au support muscujlaire de l'uretère pour avoir un mécanisme antireflux efficace
    • - manipulation gentle dde la vessie pour réduire l'hématurie post op et les spasmes vésicaux

    p.3293
  56. Comment peut-on classifier les technique de réimplantation urétérale pour la correction du reflux? (3)
    • intravésicales
    • extravésicales
    • combinées

    p.3293
  57. Quelle est l'utilité de la cystoscopie pour le jeune patient avec du reflux?
    confirmer ou prendre en charge une anomalie trouvée par les autres modalitées d'imagerie (inflammation, trabeculation, duplication, anomalie anatomique de la jonction UV comme ureterocèle ou diverticule) rechercher si un uretère contralatéral risque de développer du reflux si on corrige le reflux de son voisin

    p.3294 
  58. Décrire les étapes de la mobilisation intravésicale pour une réimplantation urétérale.
    • canuler l'uretère avec un tube de gavage et le suturer à la muqueuse
    • infecter epinephrine en sous muqueux
    • avec un cautère en pointe, faire une incision qui circonscrit  l'orifice urétéral à 1 mm de celui-ci en coupant la muqueuse
    • mobiliser l'urètère
    • p.3294
  59. Nommer des techniques de réimplantation urétérale intravésicale. (4)
    • Politano-Leadbetter
    • Paquin
    • Glenn-Anderson
    • Cohen cross-trigonal
    • p.3294-3299
  60. Nommer les étapes de la réimplatation urétérale de type cohen.
    • -Mobilisation de l'uretère selon la technique intravésicale
    • -création d'un "groove" hiatal du côté médian
    • -faire une tunnel sous muqueux (l'urètère le plus latéralement positionné va en supérieux et le plus médial va en inférieur)
    • - spatuler l'uretère et anastomose à la muqueuse vésicale

    p.3299
  61. Quel est le taux de succès de la réimplantation urétérale de intravésicale.
    95%

    p.3295-3297
  62. Que est le risque de la réimplatation urétéral bilatérale par voir extravésicale?
    dysfonction de vidange vésicale par disruption des nerfs vésicaux bilatéraux

    p.3299
  63. Nommer le repère anatomique pour retrouver l'urère quand on veut faire une réimplantation urétérale extravésicale.
    • l,artère ombilicale oblitéré
    • l'uretère est en médial

    p.3301
  64. Quel est le suivi avec le médecin de famille qui est recommandé pour un patient avec des cicatrices rénales?
    pression artérielle à chaque visite

    p.3302
  65. Quelle est la première étape à faire si on a du reflux en post op d'une réimplatation urétérale pour reflux vésicourétéral?
    être patient... ça se résoud souvent dans la première année

    p.3302
  66. Nommer 2 facteurs de risque de reflux contralatéral après la correction de reflux chirurgicalement.
    • sévérité du reflux (grade 5)
    • présence d'un système double (duplication)

    la correction prophylactique du côté contralatéral au reflux n'est pas recommandé

    p.3302
  67. Post réimplatation urétéral pour du reflux, un patient présente une obstruction et une néphrostomie est mise en place. À quoi doit-on penser dans les prochaines étapes de la prise en charge de ce patient?
    • internaliser la néphrostomie en JJ pouréviter d'avoir une réimplantation sèche
    • p.3303
  68. Nommer les 2 causes les plus communes d'obstruction supra hiatale suite à une réimplantation urétérale
    • twist dans l'uretère
    • ichémie de l'uretère avec sténose post manipulation

    p.3303
  69. Que faire s'il y a une saignement au site d'injection sous urétérale pour du reflux?
    faire une pression avec le scope pendant quelques minutes pour tamponner le saignement

    p.3305
  70. Vrai ou faux
    On devrait offrir plus aisément un injection endoscopique à un patient avec du reflux de plus bas grade étant donné que la procédure est moins invasive.
    • Faux
    • Pour le moment, les indications d'aller procéder à une intervention restent les mêmes

    p.3304
  71. Quel serait le biomatériel idéal pour des injections sous urétrales endoscopiques?
    • non toxique
    • stable dans le temps
    • pas de migration
    • inflammation locale minimale
    • bien encapsulé par le tissus fibreux normal et les fibrocytes
    • facile à injecté
    • assez visceux pour ne pas resortir au site de ponction
    • garder sa forme et son volume

    p.3305
  72. Nommer des agents autologues et non autologues qui ont été utilisé pour des injection endoscopiqe sous urétérale pour du reflux
    • non autologue
    • Polytetrafluoroethylene (PTFE, teflon)
    • Cross-linked bovine collagen
    • Polydimethylsiloxane (macroplastique)
    • dextranomer hyaluronic copolymer (Deflux)

    • autologue
    • chondrocytes
    • fat
    • collagen
    • muscle

    p.3305

What would you like to do?

Home > Flashcards > Print Preview