CW urology Chapter 128 Neuropathic dysfunction of the lower urinary tract complet

Card Set Information

Author:
alissande
ID:
289032
Filename:
CW urology Chapter 128 Neuropathic dysfunction of the lower urinary tract complet
Updated:
2015-04-14 10:00:54
Tags:
CW urology Chapter 128 Neuropathic dysfunction lower urinary tract
Folders:

Description:
CW urology Chapter 128 Neuropathic dysfunction of the lower urinary tract
Show Answers:

Home > Flashcards > Print Preview

The flashcards below were created by user alissande on FreezingBlue Flashcards. What would you like to do?


  1. Définir le detrusor leak point pressure et le abdominal leak point pressure.
    • detrusor leak point pressure:
    • la pression détrusorienne à laquelle il y a une fuite suite à un remplissage à capacité maximale ou fonctionnelle de la vessie

    • abdominal leak point pressure:
    • La pression abdominale à laquelle il y a une fuite lors de toux ou d'effort

    p.3234
  2. Nommer 4 façon par lesquelles ont peut vérifier que la sacral spinal cord function est intacte avec des électrodes d'EMG.
    1- characteristic waveform of individual motor unit action potential when the patient is relaxed and the bladder is empty

    2- faire et enregistrer la réponse du bulbocaverneux et de la stimuation anale à une manoeuvre de Crédé ou un Valsalva

    3- demadner au patient de volontairement contracter et relaxer son sphinter externe

    4- regarder la réaction du sphincter au remplissage et la vidange de la vessie

    p.3432
  3. Quelle est la cause la plus commune de la vessie neurogène chez l'enfant?
    le développement anormal du canal spinal et les internecine spinal cord

    p.3433
  4. Quelle est l'incidence des anomalies du canal spinal pour 1000 naissances vivantes:
    a) la population générale
    b) pour l'enfant d'un mère qui a un autre enfant déjà atteint
    c) oour a descendance d'un patient avec myelodysplasie
    • a) 1
    • b) 20-50
    • c) 40

    p.3433
  5. Quelle est la recommandation de supplémentation pour diminuer le risque de myelodysplasie?
    pour les femmes ayant une histoire familiale positive: 4 mg d'acide folique die à débuter 2 mois avant le début des tentatives

    pour les femme de façon générale: 0,4 mg die (diminue de 50% le risque)

    p.3433
  6. Définir:
    a)méningocèle
    b)myeloméningocèle
    c)lipomyelomeningocèle

    quel type est plus fréquent?
    • a) méninge qui s'étend au delà des confins du canal vertébral
    • b) tissus neural (racines nerveuses ou moelle épinière) qui ressort en plus des méninges
    • c) il y a de la graisse en plus qui s'est développée et qui ressort avec le tissus neural

    • plus de 90% est des myeloméningocèles
    • p.3433
  7. Mettre en ordre décroissant de fréquence les sites des myelodysplasies.
    Cervical
    Thoracique
    lombaire
    sacré
    • lombosacré (47)
    • lombaire (26)
    • sacré (20)
    • thoracique (5)
    • cervical (2)

    p.3433
  8. Dans quelle direction les myeloméningocèles font-ils le plus souvent projection, antérieur ou postérieur?
    postérieur

    il y a quand même du antérieur, surtout au niveau sacré

    p. 3434
  9. Quelle malformation cérébrale est associée au myeloméningocèles?
    • Arnold-Chiari
    • cerebellar tonsil have herniated down through the foramen magnum, obstructing the fourth ventricle and preventing the cerebrospinal fluid from entering the subarachnoid space surrounding the brain and spinal cord

    pe du au leakage de liquide céphalorachidien

    p.3434
  10. Décrire les déficits attendus en fonction du niveau vertébral où se situe un myeloméningocèle.
    ce n'est prédictif de l'état neurologique...

    p.3434
  11. Associer par rapport au réflexe bulbocaverneux:
    a) présent
    b) absent

    1- upper motor neuron lesion
    2- lower motor neuron lesion
    • a-1
    • b-2

    p.3434
  12. Quel est le standard de soins dans l'évaluation du l'arbre urinaire inférieur dans la période néonatale pour un patient avec une myeloméningocèle?
    l'évaluation urodynamique

    on attend que le canal spinal soit refermé en raison du risque d'infetion

    p.3435
  13. Quelle est l'évaluation urologique à faire rapidement après la naissance d'un patient avec une myeloméningocèle?
    • echo rénal
    • résidu vésical
    • smu-dca
    • créatinine
    • examen neuro des membres inférieurs

    on commence les CIC si résidu élevé (résidu de moins de 5 cc est acceptable) même si pas encore de BUD de fait

    évaluation urodynamique à faire après la fermeture du canal spinal

    p.3435
  14. Quelle est l'évaluation à faire chez un patient avec un myeloméningocèle après la fermeture du canal spinal?
    • écho rénal
    • VCUG
    • bilan urodynamique

    si anomalie à l'echo ou reflux: faire DMSA

    p.3435
  15. Nommer les 3 catégories de dynamique vésicale chez les patients avec myeloméningocèle. Laquelle a le plus haut risque de détérioration de l'arbre urinaire supérieur?
    • 1-synergique
    • 2-dyssynergique avec ou sans compliance vésicale pauvre
    • 3- dénervation complète

    plus à risque: dyssynergie (à 3 ans, 2;70% 1:17%, 3:23%)

    p.3435
  16. Chez des enfants avec myeloméningocèle, qu'observe-t-on généralament chez la patient avec dynamique synergique ou dénnervation complète avant une détérioration de l'arbre urinaire supérieur?
    synergique: conversion à un pattern dyssynergique

    dénervé: développement de fibrose avec un fixed high outlet rsistance in the external sphincter

    p.3436
  17. Nommer les traitements prophylactiques qu'on peut instaurer chez un infant avec un myeloméningocèle qui est identifié à risque de détérioration de l'arbre urinaire supérieur en raison de dyssynergie.
    • CIC
    • anticholinergiques

    si échec, cystoplastie d'agrandissement +/_ vesicostomie cutanée (très rarement)
  18. Un patient avec un myeloméningocèle refermé près de la naissance présente un changement au niveau neurologique, orthopéridque ou urodynamique. L'évaluation radiologique du système nerveux risque de présenter quel type de lésions? (4)
    • tethering of the spinal cord
    • syringomyélie
    • pression intracranienne élevée en raison d'une malfonction d'un shunt
    • herniation partielle du brainstem et du cervelet

    p.3438
  19. Quelle est la surveillance recommandée chez les enfants de moins de 5 ans avec une myelodysplasie?
    • dépend de la classe dynamique..
    • synergique:
    • résidu q 4 mois
    • echo q 1 an
    • BUD q 1an

    • dyssynergique:
    • echo q 1 an
    • BUD q 1 an
    • VCUG q 1 an

    • dénervation partielle
    • résidu q 4 mois
    • echo q 1 an
    • BUD q 1 an
    • VCUG q 1 an

    • dénervation complète
    • résidu q 6 mois
    • echo q 1an

    p.3439
  20. quel est le suivi d'un enfant avec une myelodysplasie après l'âge de 5 ans?
    • echo q 18 mois ad puberté puis q 2 ans
    • BUD si: nouveau symptômes neurologiques, hydronéphrose nouvelle, changement dans la continence

    VCUG si infection  urinaire récidivantes

    p.3439
  21. Quelle est l'incidence du reflux chez les nouveau-née avec myelodysplasie?
    3-5%

    30-40% à l'âge de 5 ans

    p.3439
  22. Quelle pression vésicale doit-on viser pour prévenir la détérioration de l'arbre urinaire supérieur?
    30 cm H20

    p.3438
  23. Quand doit-on débuter le CIC +/- anticholinergique chez les patients avec myelodysplasie pour diminuer les risques de détérioration de l'arbre urinaire supérieur?
    • pression de remplissage de plus de 20-40 cm H20
    • pression de vidange de plus de 80-100 cm H20

    p.3438
  24. Nommer 3 indications de vésicostomie chez un patient avec myelodysplasie et du reflux.
    • 1- reflux tellement sévère que le CIC et les anticholingergique ne suffisent pas à bien vidanger la vessie.
    • 2- parents qui ne peuvent s'adapter au cathétérismes
    • 2- patient qui ne sont pas de bon candidats pour une cystoplastie d'agrandissement

    p.3439
  25. Quelle est la différence entre les indications de correction chirurgicale de reflux pour un enfant avec une myelodysplasie et un enfant qui n'en a pas.
    Pas de différence, mêmes indications soit:

    infection urinaire fébrile malgré antibioprophylaxie adéquate et technique de cathétérisation adéquate

    hydronéphrose persistante malgré une vidange efficace de la vessie et une presion vésicale diminuée

    relfux sévère avec une anomalie anatomique de la jonction urétérovésicale

    reflux qui persiste à la puberté

    reflux chez un patient qui va avoir une intervention qui va augmenté le bladder outlet resistance

    p.3439
  26. Si l'évaluation urodynamique démontre que la résistance urétrale est inadéquate pour permettre la continence chez un patient avec myeloméningocèle, quelle classe de médicaments peut-on tenter?
    alpha-sympathomimétique

    p.3441
  27. L'utilisation de quel segment intestinal peut amener au syndome d'hématurie dysurie?
    estomac

    aussi alcalose métabolique hyponatrémique, hypochlorémique

    p.3442
  28. Quel est le suivi endoscopique recommandé pour les enterocystoplastie d'agrandissement avec de l'intestin?
    à partir de 10 ans post chirurgie, faire une cystoscopie anuelle est des biopsie dirigées à la ligne de suture anastomotique

    p.3442
  29. Jusqu'à quel âge peut-on faire une echo de la colonne au lieu d'une IRM pour dépister une anomalie du canal spinal?
    • ad 3 mois
    • s'il y a une anomalie, il faut faire une autre imagerie définitive (IRM)

    p.3447
  30. Comment se défini une agénésie sacrée?
    absence d'une partie ou de tout de au moins 2 des coprs vertébraux inférieurs

    p.3447
  31. Quelle maladie chez la mère est associé à l'agénésie sacrée?
    diabète insulino-dépendant

    p.3447
  32. Quel est le syndrome familial associé à l'agénésie sacrée?
    • Currarino
    • masse présacrée, agénésie sacrée, malformation anorectale
    • chromosome 7

    p.3448
  33. Quel sont les deux pics de détection de l'agénésie sacrée?
    • jeune enfance (aussi echo prénatal) 75%
    • vers 4 à 5 ans (après des essais infructueux d'entraînement à la propreté)

    p.3448
  34. Associer:
    a) agénésie sacrée
    b) myeloméningocèle

    1) trouvailles urodynamiques fixes dans le temps
    2) trouvailles urodynamiques qui varient dans le temps
    • a-1
    • b-2

    p.3448
  35. Nommer 2 région du corps qu'on peut examiner qui peuvent donner des indices de présence d'un dysraphisme ou d'une agénésie sacrée.
    • bas du dos (signe cutané ou de la fente glutéale communément appelée craque de fesse)
    • pied (arche plantaire haute, claw toes, hammer toes)

    p.3448
  36. Quelle est l'évaluation urologique d'un patient avec une agénésie sacrée?
    • echo rein
    • VCUG
    • BUD

    p.3448
  37. Quels sont les éléments du VACTERL?
    • vertebral
    • anal
    • cardiac
    • tracheo-esophagial fistula
    • renal
    • limb

    p.3450
  38. Quelle est la trouvaille urodynamique la plus fréquente pour un patient avec un anus imperforé?
    lésion du motoneurone supérieur avec un détrusor hyperactif et ou une DSD

    p.3452
  39. Quel est le traitement recommandé pour l'incontinence chez les patients avec paralysie cérébrale
    anticholinergique avec suivi des résidus

    • souvent lésion du motoneurone supérieur avec vessie hyperactive chez ce type de patient
    • lésion non évolutive

    p.3454
  40. Pourquoi faut-il monitorere la tension artérielle des patients avec une spinal cord injury haute pendant un VCUG?
    risque de dysréflexie autonome

    p.3455

What would you like to do?

Home > Flashcards > Print Preview